Samsung fait chauffer sa future puce Exynos pour les joueurs mobiles

Le marché du smartphone « gaming » est une niche, mais comme pour les PC destinés aux joueurs, les constructeurs jouent des coudes pour y faire briller leur image de marque. Et en termes de technologies, c’est aussi intéressant par rapport aux innovations qu’il faut mettre en œuvre au niveau des performances et de l’autonomie. C’est pourquoi on surveillera de près l’annonce de Samsung du 11 janvier prochain.

Dans un court teaser, le constructeur déclare que « la récréation est terminée » et qu’avec le prochain Exynos, on va bien voir ce qu’on va voir. Le prochain système-sur-puce de Samsung sera en effet équipé de la technologie RDNA 2, une microarchitecture AMD pour les circuits graphiques. Annoncée début 2020, RDNA 2 est au cœur de plusieurs GPU, comme les RX 6000M dévoilés en mai de cette année.

AMD fonce sur les portables gamer et Nvidia présente la RTX 3080 Ti

Selon AMD, le ratio performances par watt de cette architecture s’améliore de 50% par rapport au RDNA d’origine. C’est un critère au cœur de l’argumentaire d’Apple pour vanter ses propres puces, et aussi très important pour l’autonomie des appareils. On verra ce que Samsung fera de tout ça.

Cette annonce n’est pas une surprise : Samsung et AMD travaillent ensemble depuis 2019, et au début de l’année le constructeur coréen avait confirmé qu’il allait utiliser un GPU d’AMD dans son prochain Exynos, délaissant le Mali ARM. Reste à voir si toute la future gamme Exynos sera logée à la même enseigne, et surtout si les performances seront réellement au rendez-vous : dans ce domaine, les puces d’Apple restent toujours aussi bien calées.

Laisser un commentaire