Aller au contenu

AR : Qualcomm et Microsoft s’associent pour une nouvelle puce dédiée

  • par

Qualcomm a annoncé collaborer avec Microsoft sur un projet de nouvelles lunettes dédiées à l’AR. À l’occasion du CES 2022, les deux entreprises ont expliqué travailler sur une puce Snapdragon personnalisée. Cristiano Amon, PDG de Qualcomm a déclaré que celle-ci sera « destinée aux lunettes AR à faible consommation d’énergie et très légères de nouvelle génération pour l’écosystème Microsoft ».

Le Meta Quest 2 embarque une puce Qualcomm : la Snapdragon XR2.

Ce n’est pas la première fois que les deux entreprises s’associent pour travailler sur un projet d’AR : ce sont les puces de Qualcomm qui équipent l’HoloLens 2, la deuxième version des lunettes AR pour professionnels de Microsoft. Sur un autre registre, les deux groupes avaient collaboré par le passé sur les Soc embarquées dans certaines tablettes Surface (comme la Surface Pro X).

Cette décision montre que Qualcomm ne veut pas lâcher le secteur de l’AR/VR, dans lequel l’entreprise a redoublé d’efforts ces dernières années. Elle dispose désormais de puces dédiées (Snapdragon XR et XR 2), mais également depuis peu d’un kit de développement baptisé Snapdragon Spaces XR. Qualcomm est aujourd’hui un des acteurs majeurs de la VR : la plupart des produits commercialisés intègrent une puce Snapdragon. Mais Qualcomm pourrait se voir déclasser avec l’arrivée d’Apple sur le terrain (et de son SoC maison), tandis que son gros client Meta planche lui aussi sur ses propres puces.

De son côté, Microsoft a déjà les pieds dans le grand bain de l’AR depuis un bout de temps avec ses HoloLens, dont la première version est sortie en 2015. Le groupe a également dévoilé en début d’année sa plateforme Mesh mélangeant AR et VR : à la suite de ce partenariat, celle-ci va bientôt intégrer le SDK de Qualcomm. La firme de Redmond a annoncé vouloir se lancer dans la course au métavers, et des rumeurs circulent sur un potentiel nouvel HoloLens 3 qui pourrait être dédié au grand public. Reste à voir si c’est de lui dont parle Cristiano Amon, ou si l’entreprise va continuer de réserver sa gamme HoloLens aux professionnels en présentant parallèlement une nouvelle offre grand public.

Laisser un commentaire