Mac Mouse Fix apporte les fonctions des trackpads aux souris classiques

Mac Mouse Fix (gratuit) est un utilitaire qui enrichit les souris traditionnelles en leur apportant des fonctionnalités réservées aux trackpads1. Après installation, vous pourrez notamment exploiter le clic « du milieu », celui qui est associé en général à la molette entre les deux boutons principaux, pour afficher Mission Control, le bureau, LaunchPad ou d’autres fonctions encore. Les boutons latéraux, s’ils existent, peuvent être configurés également comme raccourcis et l’app peut aussi distinguer les clics, double-clics, clics prolongés et combiner ces actions avec le clavier.

L’interface Mac Mouse Fix, en anglais uniquement, mais elle est assez facile à comprendre.

En combinant toutes ces options, vous pouvez ajouter de nombreuses fonctions à une souris simple, y compris celles qui n’intègrent que deux boutons principaux et une molette. Parmi les bonnes idées, la possibilité d’actionner le zoom intelligent dans des apps comme Safari, ce qui correspond à un double-tap sur un trackpad. L’utilitaire va même plus loin en suggérant d’associer un raccourci clavier à une action, ce qui laisse entrevoir derrière de multiples options, notamment en matière d’automatisation.

En plus de tous ces raccourcis, Mac Mouse Fix apporte le défilement adouci à n’importe quelle souris, elle peut ajuster la vitesse de défilement et l’orientation (« naturelle » ou classique) de la molette. Rien de nouveau, de nombreux utilitaires en font autant et même plus, à commencer par le célèbre BetterTouchTool, mais il a l’avantage non seulement d’être gratuit et open-source, mais aussi d’être léger. Une fois la configuration effectuée, son interface s’efface entièrement, pour plus de discrétion et codée en Objective-C, l’app ne pèse même pas 8 Mo dans le dossier des applications.

Mac Mouse Fix nécessite macOS 10.11 (El Capitan) au minimum, son interface n’est proposée qu’en anglais.

Et à la Magic Mouse d’Apple, qui propose déjà toutes les fonctions de cet utilitaire.  ↩︎

Laisser un commentaire