Aller au contenu

La bataille de l’audio spatial fait rage entre les services de streaming

  • par

Si les services de streaming en ont terminé avec cette bien mauvaise habitude de signer des exclusivités avec des artistes et leurs maisons de disques, la bataille s’est déplacée sur un autre terrain, celui des technologies d’écoute. Apple Music a ainsi annoncé que l’intégralité du catalogue de J. Cole peut désormais s’écouter en Dolby Atmos, autrement dit en audio spatial.

Pour pleinement apprécier les huit albums de l’artiste hip-hop, il faudra donc se connecter à Apple Music. Ebro Darden, une des voix des radios du service et un des dirigeants de la plateforme, explique que J. Cole a travaillé avec les équipes d’Apple pour peaufiner cette « nouvelle expérience d’écoute spatiale », en tandem avec les ingénieurs du son Juro Davis et Kaleb Rollins.

Par défaut, Apple Music diffuse les morceaux en Dolby Atmos sur tous les AirPods et les écouteurs et casques Beats équipés d’une puce H1 ou W1, ainsi que sur les hauts parleurs des versions récentes de l’iPhone, iPad et Mac.

Tout ce qu’il faut savoir sur le lossless et l’audio spatial dans Apple Music

Les amoureux de David Bowie devront quant à eux switcher sur Amazon Music, Deezer ou encore Tidal pour profiter de cinq albums du maître récemment mixés en 360 Reality Audio. Heathen, Reality, A Reality Tour (Live), The Next Day et pourront être écoutés dans cette technologie Sony à partir du 21 février sur ces plateformes (Space Oddity avait été remixé de la sorte en 2019).

Sony précise que l’on pourra écouter ces albums en audio spatial avec la plupart des écouteurs et casques du marché. Sous iOS 15, il est toujours possible de convertir en stéréo spatiale n’importe quel fichier audio depuis le centre de contrôle (maintenez le doigt sur la jauge du volume), mais c’est une conversion automatique qui donne parfois des résultats bizarres. Mieux vaut évidemment un mix refait à neuf.

Laisser un commentaire