Aller au contenu

Apple pousse les récalcitrants vers iOS 15

  • par

Finalement, Apple va bel et bien forcer l’ensemble de ses utilisateurs à passer sous iOS 15. En septembre, l’entreprise avait surpris tout le monde quand elle a annoncé continuer le suivi d’iOS 14 parallèlement à iOS 15. Jusqu’à présent, le tout fonctionnait comme sur Mac avec des mises à jour de sécurité occasionnelles. Plus étonnant encore, Apple ne poussait pas vraiment ses clients à télécharger la dernière version, et pouvait même parfois cacher cette option sur certains appareils à l’écran plus petit.

Apple n’a pas été très agressive pour faire passer ses utilisateurs à iOS 15.

Apple a commencé à changer son fusil d’épaule avec iOS 15.1 qui se montrait un peu plus voyante sur les appareils à la traîne. La sortie d’iOS 15.2 met définitivement fin à ce double jeu : les utilisateurs avec un iPhone sous iOS 14 ne peuvent plus installer de mise à jour de sécurité. Il n’y a plus d’échappatoire possible à iOS 15 et l’on ne peut plus installer de version intermédiaire. On imagine qu’Apple considère désormais iOS 15 comme suffisamment mature pour la pousser vers tous ses clients.

Ce changement s’explique peut-être également par le taux d’adoption plutôt décevant d’iOS 15. Le 11 janvier dernier, 63 % des iPhone ayant effectué une transaction sur l’App Store tournaient sous iOS 15. Fin 2020, 72 % des appareils étaient déjà passés sous iOS 14. Il semble peu probable qu’Apple revienne sur ses pas et ressuscite iOS 14 : le dernier patch de sécurité pour cette version remonte à fin octobre. De plus, un maintien d’iOS 14 sur le long terme aurait fini par fragmenter le marché en plus de gêner les développeurs.

Laisser un commentaire