Health Auto Export : visualiser et exporter les données des apps Forme et Santé sur Mac et iPad

Début janvier, c’est souvent l’occasion de faire le point sur son activité physique et sportive de l’année écoulée… et de prendre, le cas échéant, les bonnes résolutions qui s’imposent. Certains utilisateurs vont peut-être ouvrir l’application Forme pour la première fois depuis très longtemps !

Pour une opération de remise en forme, l’app propose plusieurs options intéressantes, à commencer par le panneau des tendances résumant la progression dans le temps de l’utilisateur pour les calories brûlées, les minutes d’entraînement, la distance parcourue, le VO2 Max, etc.

Le panneau des tendances et les décomptes mensuels dans l’app Forme.

Il est aussi possible d’afficher l’ensemble des résumés des cercles d’activité en touchant l’icône en forme de calendrier. L’application fournit également des stats quand on touche l’option Plus de détails à côté de l’encadré des exercices.

Mais il est vrai que l’application Forme est assez limitée dans la présentation des statistiques. Pour aller plus loin, on peut se tourner vers l’application Santé, qui compile les données recueillies durant les exercices et propose des graphiques synthétiques, tendances et points-clé sur de plus longues périodes de temps.

Pour découvrir plus avant l’app Santé (qui n’est pas nécessairement la plus évidente à appréhender), on vous renvoie vers notre série À votre Santé.

Ces outils sont pratiques, mais ils se limitent à l’iPhone et à son écran étriqué, surtout quand il s’agit d’examiner des statistiques sur le long terme. Malheureusement, Apple semble penser que ni Forme, ni Santé n’ont leur place sur Mac et sur iPad (l’application Forme existe sur iPadOS, mais c’est une coquille pour Fitness+). L’app Santé permet d’exporter ses données en touchant l’icône de votre profil, puis Exporter toutes les données Santé.

Mais comme son nom l’indique, c’est un gros paquet qui contient l’ensemble des données stockées par l’application au fil des ans, ce qui peut peser très lourd. Et les fichiers obtenus à l’arrivée, dans les formats xml et csv (pour les électrocardiogrammes), sont complexes à exploiter sans logiciel spécialisé.

Il faut se tourner vers des développeurs tiers pour combler le vide, comme par exemple Health Auto Export qui offre plus de souplesse dans la visualisation des données. Il faut tout d’abord installer l’app sur l’iPhone, qui synchronisera dans iCloud Drive les données de Santé nécessaires à son bon fonctionnement. C’est à configurer dans l’onglet Automations, et l’opération peut être plus ou moins longue en fonction de la période demandée.

Health Auto Export sur iPad.

Sur Mac, l’application manifestement « catalystée » de la version iPadOS est un peu brinquebalante avec son interface pas complètement optimisée ni localisée en français. Toutefois, elle permet de visualiser son activité sportive sur le confortable écran de son ordinateur selon une période donnée (bien que l’affichage annuel lui pose problème, du moins chez moi). On peut également afficher les stats d’une catégorie spécifique de l’app Santé, comme le niveau sonore des écouteurs :

Health Auto Export permet également d’exporter les données en csv ou json, en fonction de critères comme l’intervalle (secondes, jours, mois…), la durée et le (ou les) catégorie(s) désirée(s). Les réglages sont pratiquement inexistants sur Mac comme sur iPad, tout se configure depuis l’app iPhone en fait, qui comprend également un onglet Statistics dans lequel piocher des graphiques.

Tout cela n’est pas gratuit. Pour débloquer l’ensemble des fonctions, un abonnement Premium est nécessaire, il est facturé 0,99 € par mois ou 5,99 € par an (une licence perpétuelle est proposée à 11,99 €). Une période d’essai gratuite est toutefois disponible histoire de se faire une idée.

Laisser un commentaire