Aller au contenu

Google veut améliorer son équivalent d’AirDrop et simplifier le partage entre ses appareils

  • par

Google cherche à combler son retard face à AirDrop. Alors que cette fonction bien pratique de partage de fichiers a été lancée en 2011 chez Apple, la firme de Mountain View a attendu 2020 pour présenter un réel concurrent baptisé Partage à proximité.

La fonction permet d’envoyer du contenu à un autre téléphone ou à un Chromebook. Seul problème : bien qu’elle soit disponible depuis plus d’un an, l’option est toujours très limitée sur certains aspects et n’est pas forcément intuitive, notamment sur le partage de documents entre ses appareils.

La fonction Partage à proximité.

La fonction Partage à proximité repose sur tous les réseaux sans fil disponibles entre deux appareils (Wi-Fi, Bluetooth, réseau local, NFC). Théoriquement, l’OS va choisir le plus rapide pour envoyer un document. Elle est compatible entre les appareils Android mais également avec les Chromebook.

Le site Chrome Story a repéré qu’une nouvelle fonction avait été ajoutée sur l’outil de revue de code des équipes de Chrome OS. Celle-ci offre un mode d’autopartage qui devrait prendre la forme d’une icône « Envoyer à mes appareils » dans la fonction Partage à proximité. Pour l’instant, cette nouveauté a seulement été déployée dans le canal développeur de Google, et ne devrait donc pas arriver tout de suite dans les versions grand public de Chrome OS. Sur le long terme, on imagine que Google voudrait la proposer sur un maximum d’appareils Android pour renforcer son écosystème.

Cette fonction est une tentative de plus pour Google de rattraper son retard sur la Pomme. Ce n’est pas la première fois que l’entreprise essaye de développer un AirDrop maison : Google proposait auparavant l’interface Beam basée sur le NFC, mais celle-ci a été abandonnée avec Android 10. Si Partage à proximité a fait des progrès, l’écosystème de Google souffre toujours de sa grande diversité : pas facile de lancer une fonction unifiée pour un catalogue d’appareils aussi imposant, sans parler des problèmes de versions.

Mais Google est conscient de ses lacunes. Lors du CES 2022, la firme de Mountain View a annoncé s’être rapprochée de Microsoft pour apporter Partage de proximité à « certains PC Windows » dans le courant de l’année. L’entreprise collabore notamment avec Acer, HP et Intel pour simplifier le partage de fichiers entre les appareils.

Laisser un commentaire