Aller au contenu

Console de jeux Apple : la rumeur qui ne veut pas mourir

  • par

Dans le Grand Livre des rumeurs, il y en a qui ont droit à la première page, et d’autres qui sont reléguées très très loin, au plus profond des derniers chapitres que personne ne lit plus. C’est le cas de la « console d’Apple » dont on reparle régulièrement depuis le flop de la Pippin de la fin des années 90, tentative ratée de licencier une plateforme basée sur le Mac de l’époque — l’Apple d’alors n’a assurément plus rien à voir avec celle d’aujourd’hui.

Pippin, le symbole d’une Apple qui n’existe plus

Mais même si personne n’y croit plus, il arrive que ce serpent de mer remonte la tête hors de l’eau le temps de refaire parler de lui. Fin 2020, quelques mois avant le lancement de la deuxième génération de l’Apple TV 4K, il était ainsi question d’un nouveau modèle de boîtier télé taillé pour le jeu ! Il n’en a rien été, même si la nouvelle Apple TV ne démérite pas.

Bandai Pippin Atmark. Image Evan Amos (domaine public)

Au milieu d’un podcast au long cours, Jez Corden, journaliste pour Windows Central, révèle qu’Apple aurait débauché des ingénieurs de la division Xbox de Microsoft, dans l’objectif de mettre au point les spécifications d’une console. Le fuiteur insiste sur le fait que la rumeur est dans l’air depuis un moment et que ses sources ne sont pas de première main.

D’une part, on peut imaginer qu’Apple a effectivement dans ses labos quelque chose qui ressemble à une console, à côté de la voiture, du nouvel écran abordable et du fameux positron à gluons nucléaires inversés que tout le monde attend. Mais d’ici à ce qu’un tel appareil soit commercialisé, il y a un grand pas, ce d’autant qu’il ne suffit pas de lancer un nouveau matériel : encore faut-il qu’il y ait l’écosystème autour.

On peut apprécier Apple Arcade et les jeux disponibles en général sur l’App Store, mais le catalogue reste un cran en-deçà des gros titres disponibles sur Xbox, PlayStation et Switch. Il faudrait qu’Apple donne un sérieux coup de collier et sorte le carnet de chèques pour acheter un éditeur, comme Microsoft et Sony le font régulièrement. D’autre part, ces ingénieurs peuvent avoir été embauchés pour muscler les capacités vidéoludiques des appareils iOS et tvOS (rappelons aussi ce bruit de couloir récurrent d’une manette Apple).

Jez Corden convient qu’Apple explore beaucoup d’idées et de concepts, avec des prototypes qui peuvent aller assez loin dans leur développement. Mais il ignore si ce projet — s’il existe — sortira un jour ou si le constructeur ne l’a pas tout simplement rangé au fin fond du placard, à côté du gros bouquin des rumeurs de tout à l’heure.

Laisser un commentaire