Koodo, un gestionnaire de livres numériques multiplateforme et convivial

Si vous voulez continuer sur votre PC au travail votre lecture entamée sur votre Mac à la maison, Koodo devrait vous intéresser. Ce gestionnaire de livres numériques lancé en 2020 est multiplateforme : il est disponible sur Mac, Linux, Windows et même sur le web.

Koodo n’est pas aussi puissant que l’illustre Calibre, mais il est plus convivial. Il permet d’importer des livres numériques et documents dans les formats les plus courants (ePub, PDF, Mobi, HTML, CBR, AZW3…). On a le choix entre laisser les livres dans leur dossiers originaux ou les enregistrer dans la bibliothèque de Koodo. En optant pour la seconde solution et changeant dans les options le dossier de destination vers Dropbox, OneDrive, iCloud ou un autre service, on peut synchroniser sa bibliothèque à travers plusieurs ordinateurs.

Nous avons remarqué un problème lié à l’import : Koodo n’importe pas correctement les œuvres stockées dans la base de l’app Livres de macOS1, même celles dépourvues de DRM. Les ePub sont fragmentés en des dizaines de fichiers. Pas de souci en revanche pour les livres importés depuis d’autres dossiers.

Koodo comprend les fonctionnalités principales de tout bon gestionnaire de livres numériques. La facette bibliothèque permet de ranger ses œuvres dans différentes « étagères », de les marquer en favoris, de suivre la progression de sa lecture et de modifier le titre et l’auteur. Il n’y a pas d’outils de conversion ou d’édition poussée contrairement à Calibre, mais tout le monde n’en a pas besoin.

La facette liseuse inclut quant à elle de nombreuses options de personnalisation (couleur de l’arrière-plan, police, marges…), des outils d’annotation, des marques-pages et un suivi de la lecture.

Basé sur le framework Electron, Koodo est bien plus gourmand en mémoire vive que l’application Livres de macOS. Cela se ressent surtout avec les gros ouvrages, comme les nôtres. Par ailleurs, l’application n’étant pas signée, vous devrez sûrement l’ouvrir en faisant un clic secondaire dessus puis en cliquant sur « Ouvrir » dans le menu contextuel. L’intégration à macOS est donc loin d’être parfaite, mais cela n’empêche pas Koodo de bien remplir son rôle.

L’application est open source et gratuite. Elle n’est pas traduite en français et demande macOS 10.11 El Capitan au minimum. Vous pouvez prendre connaissance des nombreuses améliorations prévues sur la feuille de route du projet.

La base de données se situe ici :
~/Library/Containers/com.apple.BKAgentService/Data/Documents/iBooks  ↩︎

Laisser un commentaire