BlackBerry vend pour 600 millions de dollars de brevets à un potentiel patent troll

Un nouveau patent troll a peut-être vu le jour aujourd’hui. Catapult IP a en effet remporté le gros lot à 600 millions de dollars de BlackBerry : un portfolio de brevets protégeant des inventions liées à la messagerie, les appareils mobiles, les réseaux cellulaires. BlackBerry assure qu’aucun de ces brevets n’est stratégique pour son activité actuelle, qui se concentre sur les services aux entreprises.

Ce véritable trésor de guerre contient tout de même des dizaines de brevets qu’il est tentant de rentabiliser. On ignore ce que Catapult, créé pour l’occasion, fera avec toute cette propriété intellectuelle mais on peut miser quelques sous sur une volée de plaintes contre les entreprises de technologies, dans l’espoir de leur vendre des licences. Autre possibilité, la revente au prix fort à un constructeur qui chercherait justement à se protéger contre les patent trolls.

Catapult va avoir besoin rapidement d’argent frais, car la société a contracté un prêt de 450 millions de dollars ; les 150 autres millions seront versés à BlackBerry au fil des trois prochaines années. La vente de ce portfolio solde aussi le passé de BlackBerry en tant que constructeur de smartphones, dont il fut le numéro 1 avant que l’iPhone mette les pendules à l’heure.

Cette fois c’est la bonne, les anciens smartphones BlackBerry vont vraiment mourir

Laisser un commentaire