Aller au contenu

L’authentification à deux facteurs forcée par Google a fait diminuer le nombre de piratages de 50 %

  • par

Au mois de mai, Google annonçait que l’authentification à deux facteurs allait être automatiquement activée sur la majorité des comptes de ses utilisateurs. 150 millions de personnes ont désormais un compte correctement protégé. 8 mois après le début de l’expérience, l’entreprise a publié un premier bilan qui est sans appel : elle a constaté une diminution de 50 % des comptes compromis chez ses utilisateurs.

« Cette baisse montre bien l’efficacité d’une deuxième forme de vérification pour protéger vos données et vos informations personnelles », explique l’entreprise qui précise plancher sur d’autres projets du même style. En 2018, moins de 10 % des utilisateurs de Gmail avaient activé cette sécurité. Depuis, Google a notamment forcé les créateurs YouTube à correctement sécuriser leurs comptes. Elle commercialise également sa clef de sécurité « Titan » offrant une protection accrue.

The Verge a pu s’entretenir avec un représentant de Google, qui précise que le manque d’intérêt pour le grand public reste le principal obstacle à une adoption de masse. Si les choses s’améliorent, il y a encore du travail à faire pour que les gens comprennent l’importance d’une telle sécurité et ses bénéfices, mais aussi pour que les comptes soient correctement configurés (et éviter que les utilisateurs ne se retrouvent en difficulté après avoir bloqué leurs comptes).

Si vous voulez vérifier où en est la sécurité de votre compte Google, rappelons que l’entreprise propose un check-up rapide permettant de voir quels sont vos mots de passe compromis ou quels appareils ou applications ont accès à votre compte. Vous pouvez également activer l’authentification à deux facteurs si ce n’est pas déjà fait.

Du côté d’Apple, cette sécurité est obligatoire pour les développeurs depuis 2019, et plus que poussée sur les comptes classiques. Elle est notamment nécessaire pour utiliser certaines fonctions ou des produits comme les AirTags. Récemment, la Pomme a amélioré son système d’envoi de code par SMS pour le rendre plus sécurisé.

Laisser un commentaire