Aller au contenu

Google supprime le stockage illimité pour les institutions scolaires

  • par

Petit à petit, Google réduit la voilure des services offerts jusqu’à présent gratuitement. On l’a vu avec Google Drive dont l’enveloppe de stockage n’est plus illimitée pour les photos « haute qualité » (il faut passer à la caisse au-delà de 15 Go). Et plus récemment, la formule gratuite de G Suite a été abandonnée, avec toutefois une nouvelle version pour utiliser Workspace, successeur de G Suite, sans frais (mais pas avec les mêmes services).

Le moteur de recherche continue de couper dans la gratuité avec une nouvelle politique sur le stockage illimité offert depuis 2014 aux institutions scolaires et aux universités. En fait d’illimité, Google a réduit le stockage en ligne à 100 To, charge à l’institution de distribuer cet espace aux utilisateurs, professeurs et étudiants. Et si elle a besoin de plus, il est toujours possible de mettre la main à la poche, bien sûr.

Cette mesure, annoncée en février 2021, va être mise en œuvre à compter du mois de juillet 2022. Depuis le début de l’année, les nouveaux inscrits doivent se contenter de 100 To. Si Google explique que ce volume permet de stocker « 100 millions de documents, 8 millions de présentations ou 400 000 heures de vidéo », des professeurs et des chercheurs ont commencé à monter au créneau : les besoins n’ont fait qu’augmenter. Et puisqu’il était possible de sauvegarder sans se soucier d’une limite, la nouvelle réalité va être difficile pour bon nombre d’entre eux.

Comme le rappelle The Register, l’offre illimitée de Google a été l’objet de fraude, des comptes illimités passaient ainsi de main en main sous le manteau. Des chercheurs rappellent également en substance que Google a obtenu ce qu’il voulait, avec cette formule illimitée qui a en partie permis aux Chromebooks de s’installer dans le secteur de l’éducation. Maintenant que c’est fait, l’entreprise peut tirer les marrons du feu.

Laisser un commentaire