Aller au contenu

La rémunération de 99 millions de dollars pour Tim Cook fait tiquer des actionnaires

  • par

Que tout le monde se rassure, Tim Cook sera bien et même très bien payé pour son travail à la tête d’Apple en 2021 : 99 millions de dollars, bien davantage que les 3 millions de son salaire de base auxquels s’ajoutent 12 millions de bonus en cash. Pour la première fois depuis 2011 et son arrivée à la tête d’Apple, il a aussi reçu une belle cassette de 82 millions supplémentaires, sous la forme de stock options à exercer plus tard. Une rémunération exceptionnelle, sachant que pour l’exercice 2020, le CEO d’Apple avait touché « seulement » 14,8 millions.

Tim Cook sur la scène du Steve Jobs Theatre en 2020, avant que la pandémie ne frappe et force Apple à organiser des réunions d’actionnaires virtuelles. Crédit : @Pat Miguel Tomaino

Les actionnaires auront toutefois leur mot à dire sur le sujet. Dans une recommandation à ses clients — dont certains qui détiennent une partie du capital d’Apple —, l’Institutional Shareholder Services (ISS) demande de voter contre la rémunération de Tim Cook durant la réunion annuelle des actionnaires qui se tiendra de façon virtuelle le 4 mars.

Tim Cook a gagné près de 100 millions de dollars en 2021

L’ISS fait état d’une « préoccupation importante » avec cette récompense en actions. L’organisation se pose aussi des questions sur les dépenses engagées par le constructeur pour couvrir les frais de sécurité (630 630 $) et les voyages personnels en jet privé (712 488 $) de son patron l’an dernier. L’ISS estime que ces avantages dépassent largement ceux offerts par d’autres grandes entreprises.

Il y a à peu près zéro chance pour que les actionnaires d’Apple se rebiffent contre la rémunération du CEO. Le conseil d’administration a déjà recommandé d’approuver la compensation de Tim Cook, et les actionnaires suivent généralement les suggestions du board sans broncher. Ce rendez-vous annuel est une formalité pour la direction de l’entreprise, qui sait cajoler les actionnaires dans le sens du poil, en témoigne le généreux programme de rachat d’actions et de versement de dividendes : il a représenté 27 milliards de dollars rien qu’au quatrième trimestre 2021.

Un Tim Cook optimiste et sans surprises devant les actionnaires d’Apple

Laisser un commentaire