Aller au contenu

Aux Pays-Bas, Apple préfère enchaîner les amendes plutôt que de modifier les règles de l’App Store

  • par

Cela fait cinq semaines maintenant qu’Apple ne respecte pas la décision des autorités de la concurrence néerlandais (ACM) qui a exigé fin décembre une ouverture de l’App Store aux systèmes de paiement alternatifs, mais uniquement pour les apps de rencontres. Depuis le 24 janvier 2022, la sanction est tombée : tant que la boutique d’Apple ne respecte pas les règles, une amende de 5 millions d’euros est prévu chaque semaine, jusqu’à 50 millions.

Après cinq semaines, on en est à la moitié de cette limite et la firme de Cupertino ne semble décidément pas motivée pour changer quoi que ce soit. Reuters rapporte les propos de l’ACM, qui se plaint de l’absence de nouvelles propositions de la part d’Apple, et souligne que celles qui ont été faites jusque-là ne conviennent pas. Il faut dire que les changements apportés par l’entreprise sont minimes et surtout témoin de sa mauvaise volonté dans ce domaine, comme en témoigne la commission réduite à 27 % « seulement » si les développeurs souhaitent offrir un système de paiement tiers.

App Store : Apple réduit sa commission à 27% sur les paiements alternatifs aux Pays-Bas

L’ACM n’a pas commenté sur cette baisse de trois points seulement, car la décision de justice n’empêche pas Apple de prélever sa part. L’organisme signale qu’il a envoyé à l’entreprise californienne la liste des changements à appliquer pour être en conformité avec sa décision, mais il semble que la firme de Tim Cook préfère payer. Il faut dire que 5 millions d’euros par semaine, ce n’est pas grand chose quand on sait que les bénéfices liés aux services ont dépassé les 1,5 milliards de dollars en moyenne par semaine sur le dernier trimestre fiscal…

Laisser un commentaire