Aller au contenu

Les prochains Snapdragon Wear 5100 pourraient améliorer l’autonomie des montres connectées

  • par

Sur beaucoup de montres connectées, l’autonomie est encore un point faible. Depuis toujours, Apple promet 18 heures d’endurance pour l’Apple Watch. Le seul progrès net est apparu sur la Series 7 avec une recharge plus rapide. Et si Qualcomm obligeait Apple à faire mieux ? La prochaine génération de Snapdragon destinés aux montres connectées pourrait améliorer les choses à ce niveau.

Qualcomm n’a pas encore annoncé ces nouveaux SoC, mais WinFuture s’en est chargé à sa place. D’après le site allemand, les Snapdragon Wear 5100 seront gravés par Samsung en 4 nm, au lieu des 12 nm des Snapdragon 4100 actuels. Le CPU serait toujours composé de quatre cœurs Cortex-A53 tournant à 1,7 GHz. Il n’y aurait donc pas ou peu de gain de puissance, mais la gravure plus fine laisse augurer des améliorations intéressantes en matière de consommation, et donc d’autonomie.

La Fossil Gen 6, équipée du Snpadragon Wear 4100+

Il y aurait un Snapdragon Wear 5100 et un 5100+, la différence entre les deux tenant dans l’intégration du contrôleur de gestion de puissance dans le second. Le 5100+ serait le seul à prendre en charge un mode de veille profonde ultra basse consommation. Ce modèle aurait aussi un moteur neuronal ARM Ethos servant à exécuter des tâches d’apprentissage automatique à même la montre, pour détecter les chutes ou reconnaitre des mouvements, par exemple.

Selon WinFuture, cette nouvelle génération de puces est encore en plein développement. Il pourrait donc y avoir des changements d’ici la version finale et il ne faut pas attendre les premières montres équipées avant plusieurs mois.

Laisser un commentaire