Lenovo dévoile son premier ThinkPad ARM

Au milieu de nouveaux ThinkPad équipés de la 12e génération de puces Intel, Lenovo lance pour la première fois un modèlé équipé ARM en collaboration avec Qualcomm : le ThinkPad X13s.

Dans son communiqué, le constructeur positionne cette machine en direction d’une clientèle plutôt professionnelle qui l’utilisera avec Windows 11 Pro. Le ThinkPad X13s est un ultraportable de 13,3″ (1920 x 1200) — un peu plus léger qu’un MacBook Air M1 avec ses 1,06 kg contre 1,29 kg — doté de deux ports USB-C 3.2 Gen 2, d’une prise jack et d’un logement pour une carte SIM (il gère la 5G et le Wi-Fi 6E). Détail de confort : il est dépourvu de ventilateur.

Qualcomm a fourni son processeur Snapdragon 8cx Gen 3 dévoilé en fin d’année dernière. Lenovo revendique une autonomie allant jusqu’à 28h en lecture vidéo (pour comparaison, Apple donne 18h pour un MacBook Air M1 dans un même cas de figure similaire).

L’écran a une encoche extérieure contenant un système de caméra et capteurs pour identifier l’utilisateur, vérifier qu’il porte toujours son attention à l’écran (sinon sa luminosité est abaissée), etc.

Les performances système sont supérieures de 57 % et de 85 % sur du multitâche comparé à des machines équivalentes, explique Lenovo. À ArsTechnica le fabricant a parlé de performances qui devraient être en ligne avec celles d’un processeur Core i5. Sachant que le M1 des MacBook Air écrasait les Core i5 et i7 du moment et qu’il se mesurait à un i9, on devine que la solution ARM de Qualcomm n’est pas encore apte à concurrencer celle d’Apple. Qualcomm parlait d’ailleurs de rattraper son retard plutôt à l’horizon 2023.

Lenovo estime toutefois que les capacités de cette génération de puce ARM sont arrivées à une maturité suffisante pour figurer dans un ThinkPad. L’émulation des applications Windows 11 qui n’ont pas encore été compilées pour ARM est également améliorée, rassure le fabricant.

Le ThinkPad X13s sortira en mai prochain à 1 400 euros en version de base (il pourra être équipé au maximum de 32 Go de RAM et 1 To de SSD). À cette époque il est possible qu’Apple ait lancé ou soit proche de le faire, la seconde mouture de ses processeurs généralistes, le M2.

Laisser un commentaire