Snapdragon X70 : Qualcomm présente ce qui sera (peut-être) la puce 5G de l’iPhone 15

Après des technologies d’écoute lossless pour les écouteurs sans fil, Qualcomm continue de lever le rideau sur ses nouveautés du début de l’année, à l’occasion de la MWC qui vient de s’ouvrir à Barcelone. Un des gros morceaux du fondeur, c’est la nouvelle puce cellulaire Snapdragon X70, qui succède assez logiquement au Snapdragon X65 de l’an dernier.

Comme son prédécesseur, le X70 conserve la capacité de faire grimper le débit descendant jusqu’à 10 Gbit/s, contre un maximum de 7,5 Gbit/s sur les Snapdragon X55 et X60 qui équipent respectivement l’iPhone 12 et l’iPhone 13. La principale nouveauté de cette puce de 5e génération est l’ajout d’un moteur neuronal, une première pour ce type de composant. Il s’agit d’améliorer la vitesse de téléversement (jusqu’à 3,5 Gbit/s, contre 3 Gbit/s pour le X65), la couverture et l’efficacité énergétique, tout en réduisant la latence et en maximisant les ressources réseau.

Pour éviter autant que possible de puiser dans la précieuse batterie du smartphone, le Snapdragon X70 fonctionne avec la technologie Qualcomm 5G PowerSave de 3e génération, ce qui permettra des gains pouvant aller jusqu’à 60 %. Bien sûr, le modem prend en charge toutes les bandes de fréquence de la 5G (de 600 MHz à 41 GHz).

Les premiers terminaux embarquant la X70 devraient sortir d’ici la fin de l’année. Il est d’ailleurs tout à fait possible que la gamme d’iPhone 15 attendue en 2023 en bénéficie, à moins qu’Apple ait achevé d’ici là le développement de sa propre puce cellulaire. L’iPhone 14 fonctionnerait quant à lui avec le Snapdragon X65, si tout le monde suit bien.

La puce 5G d’Apple pourrait émettre en 2023

Laisser un commentaire