Aller au contenu

Microsoft stoppe ses nouvelles ventes de produits et services en Russie

  • par

Microsoft a décidé de prochainement interrompre les ventes de ses produits et services en Russie, a indiqué Brad Smith, le numéro 2 de l’éditeur dans un billet.

En outre, nous nous coordonnons étroitement et travaillons en collaboration rapprochée avec les gouvernements des États-Unis, de l’Union européenne et du Royaume-Uni, et nous interrompons de nombreux aspects de nos activités en Russie conformément aux décisions des sanctions gouvernementales.

Il n’est pas exclu que d’autres initiatives soient décidées au vu de l’évolution de la situation. Microsoft ne donne pas plus de détails sur la forme que revêt cette mise en pause des ventes et n’a pas souhaité commenter plus avant auprès de sites américains.

La formulation laisse entendre que les clients actuels — ceux qui utilisent déjà un abonnement 365 et les autres prestations en ligne de la marque — pourront continuer d’utiliser les applications et plateformes de Microsoft. Par contre, ceux qui veulent s’abonner ou qui ont besoin de renouveler leur inscription risquent d’être empêchés. Même impasse pour les revendeurs de PC qui pourraient avoir du mal à fournir un Windows opérationnel avec une nouvelle machine si aucune licence n’est distribuée.

Brad Smith rappelle que le groupe suit de près la situation en Ukraine avec ses équipes en charge de la lutte contre le cybercriminalité et la détection de campagnes de de piratages. 20 entités gouvernementales, financières et organisations ukrainiennes ont déjà fait l’objet d’attaques dans lesquelles Microsoft s’est efforcé de jouer le rôle de pare-feu.

Laisser un commentaire