Aller au contenu

Le baseball du vendredi soir n’a pas coûté si cher à Apple

  • par

La diffusion chaque vendredi en direct de deux matchs de la ligue majeure américaine de baseball (MLB) est un gros coup pour Apple TV+, même s’il faut bien le reconnaitre, la popularité de ce sport se concentre dans une poignée de pays. C’est en effet la première fois que le service de streaming de la Pomme se lance sur ce terrain, et on imagine assez facilement que l’ambition d’Apple ne s’arrête pas au baseball.

Mais malgré ses poches bien pleines qui lui permettraient de payer plein pot les droits sportifs d’à peu près tous les championnats sportifs au monde, le constructeur a joué la carte d’une certaine frugalité. Selon des chiffres révélés par Forbes, Apple se serait en effet engagée auprès de la MLB à hauteur de 85 millions de dollars par an pendant sept ans.

Dans le détail, Apple paierait 55 millions pour les droits de diffusion, plus 30 millions en publicité. En échange de quoi, Apple TV+ diffusera deux matchs du « Friday Night Baseball » tous les vendredis, ce qui représente une cinquantaine de matchs par saison régulière (celle-ci doit commencer le 18 mars, mais il y a un mouvement de grève qui pourrait en reporter le lancement). Par ailleurs, le constructeur a obtenu le droit de résilier l’accord dès la première ou la deuxième année.

Alors certes, c’est beaucoup de billets vers dans l’absolu, mais pour un mastodonte comme Apple, c’est de l’argent de poche. La comparaison vaut ce qu’elle vaut car les droits ne sont pas les mêmes, mais Amazon a empoché un des gros lots de la Ligue 1 de foot contre un chèque annuel de 250 millions d’euros (huit matchs par journée).

Le « Friday Night Baseball » sera proposé dans huit pays, dont les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et le Japon, avec une possibilité d’extension dans d’autres pays.

Apple TV+ : aujourd’hui le baseball en direct, et demain pourquoi pas d’autres sports ?

Laisser un commentaire