Aller au contenu

Le Studio Display n’est pas pris en charge par l’iPad Air 4 ou l’iPad mini 6

  • par

Le Studio Display présenté hier propose une seule entrée vidéo sous la forme d’un connecteur USB-C/Thunderbolt 4. On peut le brancher à tous les Mac récents qui reposent sur cette connectique (depuis 2016 en gros), mais aussi des iPad qui ont adopté l’USB-C. Ce sera ainsi le cas pour les iPad Pro de 12,9 pouces depuis 2018 et de tous les iPad Pro 11 pouces, ainsi que du tout nouvel iPad Air 5 également présenté hier. Il y a malgré tout deux absences notables sur cette liste de compatibilité.

Au dos du Studio Display, il n’y a que des connecteurs USB-C/Thunderbolt.

En effet, ni l’iPad Air 4, ni l’iPad mini 6, ne sont indiqués dans la liste de compatibilité. Ces deux modèles intègrent pourtant un port USB-C en lieu et place du Lightning, mais ils utilisent un port USB 3.1 de première génération qui les limite à un débit maximal de 5 Gbit/s. En comparaison, les iPad Pro et le nouvel iPad Air sont tous équipés d’un port USB 3.1 de deuxième génération qui double cette bande-passante et permet d’atteindre les 10 Gbit/s.

L’USB 3.1 Gen 1 permet de brancher un écran au mieux 4K et au mieux à 30 images par seconde. Le Studio Display est équipé d’une dalle 27 pouces de 5K et il doit fonctionner à 60 images par seconde, bien plus que ce que cette ancienne génération est capable d’offrir. C’est pourquoi Apple indique que ces iPad ne sont pas compatibles avec le moniteur, même si on ne sait pas encore s’il fonctionnera en mode dégradé, à 4K et 30 Hz, ce qui pourrait encore être suffisant pour de la vidéo.

Pour tous les iPad, utiliser un Studio Display implique aussi d’accepter quelques compromis listés par Apple dans une note de bas de page sur les caractéristiques de l’écran :

Les fonctionnalités de la caméra et les mises à jour du programme interne du Studio Display nécessitent une connexion à un Mac. Lorsque le Studio Display est connecté à un iPad Pro 12,9 pouces (3ᵉ et 4ᵉ générations), à un iPad Pro 11 pouces (1ʳᵉ et 2ᵉ générations) ou à un iPad Air (5ᵉ génération), ses ports USB‑C offrent des vitesses de transfert de données USB 2.

L’USB 2 au dos de l’écran ne sera pas gênant si vous voulez brancher un clavier ou une souris et on atteint là encore les limites techniques de l’USB-C qui équipe les tablettes. Dommage que la caméra avant ne soit pas utilisable dans ce cadre, c’est certainement une limite d’iPadOS qui n’a jamais été prévu pour cette utilisation. Il faut d’ailleurs rappeler que l’image sera identique sur l’iPad et sur l’écran externe, sauf dans quelques rares apps qui prennent en charge un affichage secondaire.

« Pensé pour macOS », le message est clair sur le site d’Apple…

Bref, même s’il est possible d’utiliser un Studio Display avec un iPad, ce n’est pas optimal et cet écran est d’abord pensé avec les Mac. On pouvait espérer qu’Apple améliore la prise en charge des écrans externes dans iPadOS, mais cela n’a pas été le cas jusqu’ici. Peut-être pour iPadOS 16 ?

Laisser un commentaire