L’intérêt autour d’Apple TV+ n’a pas beaucoup évolué en un an

Tim Cook a été très clair sur le fait qu’Apple TV+ devait être considéré comme un complément d’autres plateformes de streaming. Même si le contenu du service ne cesse de s’enrichir, son catalogue reste encore bien loin de satisfaire tous les goûts.

Mais Apple TV+ a l’atout du prix (4,99 €/mois), qui contrairement aux concurrents n’a pas augmenté depuis son lancement en novembre 2019 — Apple a par ailleurs été très généreuse en multipliant les mois d’accès gratuit. Il arrive aussi de temps en temps que le buzz autour d’une série ou d’un film mette le service dans la lumière et attire les curieux.

De toute évidence, il s’agit non pas d’un sprint mais d’un marathon, et Apple a de quoi tenir la distance. Il le faudra : à en croire les dernières statistiques de JustWatch, Apple TV+ suscite bien un peu plus qu’un intérêt poli, mais ça ne va pas vraiment au-delà. Les utilisateurs de la plateforme, qui permet de suivre l’actualité de ses contenus préférés, placent le service d’Apple à 5,6 % du marché, un cran en-dessous de HBO Max à 7 %.

Comme on peut le voir dans le graphique ci-dessus, la progression d’Apple TV+ a tourné autour de 5 % entre janvier 2021 et février 2022. La bonne nouvelle pour Apple, c’est que la fin de la longue période d’essai offerte aux premiers abonnés (c’était en juillet 2021) n’a pas provoqué d’exode. La mauvaise, c’est que les progrès restent quand même assez modestes sur un an.

Si on ne s’en fait pas trop pour Apple TV+, on est plus inquiet pour HBO Max qui malgré des contenus à forte teneur en notoriété n’a pas l’air d’attirer les paires d’yeux plus que ça. Contrairement à Apple TV+ qui ressemble beaucoup à un hobby pour Apple, HBO Max est beaucoup plus stratégique pour WarnerMedia (qui certes, pourra toujours se reposer sur son proprio AT&T).

Aux États-Unis, Warner Bros. va diffuser ses blockbusters simultanément en salles et sur HBO Max

Cette étude globale centrée sur Apple TV+ (il manque pas mal de plateformes, à commencer par Netflix) ne s’appuie pas sur les chiffres officiels des services qui, de toute façon, ne les fournissent que de manière très parcellaire. Néanmoins, elle témoigne de l’intérêt suscité par les plateformes auprès des utilisateurs de JustWatch, ce qui est un indicateur comme un autre finalement.

Laisser un commentaire