Brevet : des tags corporels pour mieux relever les données physiques

Pourquoi se limiter au poignet, alors qu’on pourrait porter du Apple partout sur soi ? Un brevet découvert par PatentlyApple décrit des capteurs (corporels ou à attacher aux vêtements) qui communiquent à un appareil comme l’iPhone ou l’Apple Watch des données physiques : exposition au soleil, posture, relevés d’activités sportives (course, vélo, marche…).

En plus des mouvements, ces tags peuvent aussi enregistrer la fréquence cardiaque, le glucose, la pression sanguine et la respiration. Pour obtenir les informations les plus précises et les plus complètes, les tags en question devront intégrer toutes sortes de capteurs comme un ECG et un thermomètre, mais aussi des capteurs d’humidité et de température.

Un capteur de chez Spire.

Depuis la montre ou le smartphone, l’utilisateur serait en mesure de contrôler les différents capteurs corporels, les configurer et les mettre à jour. Le concept parait futuriste et passablement farfelu, mais la rumeur voulant que les AirPods puissent devenir des auxiliaires de santé s’inscrit aussi, quelque part, dans cette idée.

Apple envisagerait de faire des AirPods un accessoire de santé

Et puis on peut aussi songer aux capteurs Health Tag de Spire, sortis en 2019, et qui répondent à une problématique similaire. Ces tags s’installent sur les habits et mesurent discrètement le rythme cardiaque et la fréquence respiratoire.

Spire : les capteurs Health Tag, qui se collent aux vêtements, disponibles chez Apple

Laisser un commentaire