Un démontage confirme la batterie plus grosse de l’iPhone SE 3

À l’extérieur, l’iPhone SE 3 ressemble comme deux gouttes d’eau à la précédente génération du smartphone d’entrée de gamme. Mais Apple ne s’est pas contentée de mettre une puce A15 avec un modem 5G. Le nouveau modèle contient pas mal de petits changements sous le capot, comme a pu s’en rendre compte la chaîne YouTube PBKreviews dans son démontage de l’appareil.

L’autonomie améliorée de l’iPhone SE 3 vantée par Apple s’incarne par une batterie d’une capacité plus importante : 2 018 mAh, contre 1 821 mAh pour le précédent modèle. Le constructeur ayant aussi modifié le connecteur qui relie le composant au reste de l’appareil, il est impossible de remplacer la batterie du nouvel iPhone par celle de l’iPhone SE 2.

iPhone SE 2 au dessus, iPhone SE 3 en dessous.Les connecteurs en question.

Et si l’on peut remplacer l’écran d’un nouvel iPhone par celui d’un ancien smartphone, on y perd beaucoup au niveau de la couche tactile qui fonctionne très mal.

La carte mère de l’iPhone SE comprend évidemment le système-sur-puce A15, ainsi qu’un Snapdragon X57, le modem qui sert à accrocher le réseau 5G. Un modèle qui n’est pas disponible au catalogue de Qualcomm, rappelle xTECH. L’iPhone 13 intègre un Snapdragon X60, ce qui lui permet d’accéder à la 5G millimétrique (uniquement aux États-Unis), alors que l’iPhone SE 3 se « contente » de la 5G sous les 6 GHz.

PBKreviews donne à l’iPhone SE 3 la note de réparabilité de 5,5 sur 10, ce qui est au dessus de la moyenne mais tout juste. C’est même un peu moins que l’iPhone SE 2 pour lequel iFixit avait donné 6 sur 10, mais on attend le verdict du site.

Laisser un commentaire